Je vais vous parler aujourd'hui de la femme que j'aime et de la vision que je peux avoir d'elle.

J'aime profondemment ma compagne et en suis éperdumment fier : Je suis fier qu'elle ai pu vaincre son problème de poids (del' est passée de la taille48 à la taille 36/38 en trois ans) et fier qu'elle arrive à maintenir sa ligne, je suis fier de la façon dont elle fait front face à son nouveau Boulot et aux nouvelles difficultés qui en découlent, je suis fier de son image de mère tant elle s'occupe merveilleusement de notre fille, je suis fier de l'image de notre couple et je suis fier de la façon dont Delphine surmonte son handicap.

Seulement voila, y'a un Hic à tout cela, mon perfectionnisme me pousse à toujours veiller à ce que Del' ai cette image parfaite et cela lui pèse. Del' en a parfois marre d'etre toujours tirée à quatre épingles pour sortir faire les courses, elle en a parfois marre de se soucier que ces chaussures sont coordonnées à sa tenue, elle en a parfois marre que je veille à son équilibre alimentaire.... Et je la comprends

Ce que j'essaye de lui dire, au travers de ce Post, c'est que je ne la veux pas parfaite pour l'exhiber comme on proménerait un trophée mais juste que j'aime la regarder quand elle a cette assurance et qu'elle à l'air de dire à la terre entière "j'y suis arrivé et pour le reste j'y arriverai aussi".

Ma chérie continue sur le chemin que tu t'es choisie. Je t'aime meme quand tu me fais repeter trois fois la même chose et quelquesoit ta tenue (exception faite du survet' hein on est bien d'accord !!)

Je ne me fais pas d'inquiétude pour tes oreilles là aussi il y a une solution et tu arriveras à jouer au Hand comme tout le monde ;) (surtout que pour ton premier entrainement je serai ton plus fervent supporter cantonné par la force des choses au banc de touche)

Je t'aime ma chérie