menottes_1

Il y a un peu plus d'un an de cela, j'ai quitté une boite pour une autre car celle ci me bouffait la vie..... et me voila aujourd'hui à bosser de 6H à 23H .....
Y'a tout de même un hic quelque part non ???
J'aime mon travail, je me sens épanoui quand je croule sous le boulot et quand mes journées se voient "couronnées" de succès.
Pourtant depuis deux jours, je me sens esclave de mon job. En effet, je suis en période d'inventaire pour l'un de mes clients et je n'en vois pas le bout. J'ai du annuler le RDV d'avec monsieur le curé alors que le mariage à lieu dans un quinzaine de jour tout cela parce que mon inventaire n'est pas "carré" bah franchement je ne croyais pas, un jour, devoir la dire, mais là franchement ce job ME GAVE !!!!!
bon OK depuis que j'ai changé de job mais revenus ont "considérablement" augmenté et j'en fais profité mes proches (finalement je me rends compte que je fais cela, pécuniérement parlant, pour les autres) mais tout de même il y a des limites.
Je culpabilise profondément d'avoir du annuler le Rendez vous avec le diacre et je suis 47 0000 fois reconnaissant auprès de Del' pour sa patience pour sa façon de me dire au téléphone "Ce n'est pas grave mon chéri, c'est le boulot fais de ton mieux" alors que je me sens moins que rien de devoir appeler pour annuler tel ou tel truc.
Même notre fille Margaux a compris le truc et, du haut de ses bientôt 3 ans, et capable de me dire "Papa c'est pas grave hein c'est la saison après tu viendras me chercher de nouveau à l'école".
A entendre cela, j'ai l'impression d'emmener ma famille dans un tourbillon qu'ils n'ont pas choisi et il va falloir que cela change !
Je vais tout plaquer et vendre des crêpes sur la digue de WImereux moi si ça continue !!!!!